IRM

Qu'est ce que l'IRM?

Qu'est ce que l'IRM?


Quelques Notions de Physique IRM

IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ou RMN (Résonance Magnétique Nucléaire) : Champ magnétique permanent et puissant dans la salle d'examen : (aimant supra conducteur)

1.5 Tesla = 15 000 Gauss = 30 000 fois le champ magnétique terrestre



Contre indications absolues à l'examen dues au champ magnétique

- Pace maker (pile au cœur)

- Certains clips chirurgicaux intracérébraux, certaines valves cardiaques (signaler les antécédents avant l'examen +++).

- Eclats métalliques intra oculaires (en cas de doute, une simple radiographie du crâne doit être réalisée).

Contre indication relative

- Claustrophobie (rarement bloquante)

- Patient non coopérant.



RMN : Etudier les modifications d'aimantation des noyaux d'une substance sous l'action conjointe de deux champs magnétiques :

un champ magnétique statique fixe élevé (B0)

un champ électromagnétique tournant (B1) = onde électromagnétique = onde Radio fréquence

Corps humain : utilisation du noyau d'hydrogène (eau, graisse, muscle) = IRM du proton, équivalence entre noyau H+, proton ou spin. (Une particule qui tourne induit autour d'elle un moment cinétique ou spin)

Protons = petits aimants = spins

IL N'Y A PAS D'EFFET BIOLOGIQUE CONNU

Fréquence angulaire de Larmor  : fréquence angulaire de précession des Spins autour du champ B0. (Schéma ci-dessous)





 



Que faut-il pour faire une IRM ?

- Un champ magnétique puissant et fixe (B0).

- Une onde de radiofréquence réglée à la fréquence de Larmor (B1).

- Des antennes qui reçoivent le signal (chaque partie du corps à une antenne dédiée)

- Des gradients de champs magnétique (localiser dans l'espace le signal qui est reçu par l'antenne réceptrice)

- De l'informatique qui transforme le signal en image (plan de Fourier)



Grace au champ magnétique B0, les protons ou spins du corps humain précessent (tournent) à une fréquence w0 (à 1.5Tesla, w0= 63 Mhz), ensuite on applique une onde de radiofréquence B1, w1= w0 c'est la condition de résonance. L'onde de radiofréquence va perturber l'état d'équilibre des protons (schéma ci-dessous). Après on coupe l'onde de radiofréquence, et on enregistre le signal restitué de chaque tissu lors de leur retour à l'équilibre.



Suivant les paramètres que l'on règle sur la console de l'IRM on obtient deux types de pondérations :



Séquence pondérée T1= contraste anatomique : (ci-dessous)





Séquence pondérée T2= contraste « pathologique »



 


Retour